BBSF envoie 2 000 m2 de Cemfloor au paradis

Pour la construction du centre commercial Eden, Béton Bâtir Sud Francilien (BBSF) a fourni 150 m3 de chape fluide Cemexa Cemfloor HPC à l’applicateur Chapanhy.

Chapes-info.fr | Publié le 13 novembre 2019 | Par Yann Butillon


Le centre commercial Eden a été recouvert d'une chape Cemexa produite par Béton Bâtir Sud Francilien. [©Eden]
Le centre commercial Eden a été recouvert d’une chape Cemexa produite par Béton Bâtir Sud Francilien. [©Eden]

En Seine-et-Marne, à Servon, le promoteur Apsys a lancé l’Eden, la construction d’un centre commercial à ciel ouvert. Composé d’une cinquantaine d’entités commerciales indépendantes, le centre s’organise autour d’un parc arboré, qui dessert l’ensemble des magasins. Pour les entreprises en charge de la construction et des aménagements, ce type d’assemblages de magasins pose une vraie problématique d’organisation. Chaque marque a fait ses propres choix d’aménagement, et donc d’entreprises intervenantes.
Pour cinq d’entre elles, c’est le chapiste Chapanhy, qui a été choisi pour couler les chapes fluides . « Chapanhy a obtenu cinq chantiers sur la zone et avait besoin d’une solution pour des sols P3, explique Christophe Deveyex, responsable du marché chapes pour Béton Bâtir Sud Francilien (BBSF). Nous leur avons proposé la Cemfloor HPC C16-F3 de Cemexa, ce qui répondait à leurs besoins. ».

Pour couvrir 2 000 m2, BBSF a livré 150 m3 de chape. [©BBSF]
Pour couvrir 2 000 m2, BBSF a livré 150 m3 de chape. [©BBSF]

Cinq cellules pour 2 000 m2 de coulage

Impossible de tout couler le même jour. L’ensemble des boutiques se développe sur 2 000 m2 en cinq locaux. Les interventions du chapiste sont donc planifiées au fur et à mesure de l’avancée du gros œuvre. Quatre interventions ont été nécessaires. Echelonnées entre les mois de juin et de juillet derniers. « Nous nous sommes appuyés sur notre parc de toupies pour livrer sur place. Nous avions l’avantage d’être à 15 mn à peine depuis notre centrale de Montereau-sur-le-Jard, de Seine-et-Marne. Au total, nous avons produit et livré 150 m3 de chape pour cette opération. » Le tout simplement coulé sur un polyane.

C'est la chape Cemfloor HPC C16-F3 de Cemexa qui a été choisie. [©BBSF]
C’est la chape Cemfloor HPC C16-F3 de Cemexa qui a été choisie. [©BBSF]

Une nouvelle centrale pour la chape

« Le point chaud de cette opération a été une journée où nous avons coulé deux cellules. Pour des superficies de 900 m2 et 500 m2. Ce sont des sites assez classiques pour la région parisienne. Nous avons donc organisé deux équipes, avec, à chaque fois, une pompe et deux toupies. » Pas de difficulté particulière, juste un planning bien organisé.

Pour BBSF, “jeune” producteur de chapes, ce chantier est un symbole du succès des débuts de l’activité. « Pour nous, c’est un départ incroyable. Nous pensions produire 1 000 m3 pour cette première année. Nous allons faire quatre fois plus. » Au départ proposée sur la seule centrale de Montereau-sur-le-Jard, l’activité chape a aussi été installée sur la centrale d’Echarcon (91). « Pour le moment seulement pour la Cemfloor HPC C16-F3. Il nous manque une cuve et une pompe à adjuvants. Mais il nous faut régler un problème de place. » Une troisième centrale devrait compléter ces infrastructures en 2020. « Nous sommes à la recherche d’un terrain. Nous sommes prêts à installer une unité pour produire à la fois du BPE et de la chape. » L’avenir s’annonce chargé…