Bostik a élargi son offre “chapes fluides” avec la Technis-R

Présent sur le marché des chapes en sac, Bostik s’est lancé sur celui des “prêtes à l’emploi”, avec la Technis-R, une chape fluide destinée à être mélangée en centrales à béton.

Chapes-info.fr | Publié le 29 août 2017 | Par Aurélie Cheyssial


Une fois le balai débulleur passé, la Technis-R ne nécessite pas la pulvérisation d’un produit de cure. [©Bostik]
Une fois le balai débulleur passé, la Technis-R ne nécessite pas la pulvérisation d’un produit de cure. [©Bostik]

« La chape fluide Technis-R, développée par Bostik, n’est ni à base ciment, ni à base sulfate de calcium. A la frontière de ces deux familles, elle conjugue les avantages de l’une et de l’autre », explique Didier Nycollin, chef de marché “chapes” chez Bostik. Originale sur le marché, la Technis-R est une chape fluide sans ponçage, sans retraits, ni joints de fractionnement jusqu’à 500 m2. Tout cela avec un temps de séchage rapide (recouvrement à j+7), une rhéologie de 4 h et un classement U4P4E3C2.
Conçue sur la base d’un liant cimentaire, la Technis-R a fait son entrée sur le marché des chapes fluides en 2011, date à laquelle elle a obtenu son Avis technique. Inclassable dans une famille ou dans l’autre, elle a été à l’origine de la création de celle des chapes fluides à base de liants spéciaux par le groupe spécialisé GS13. « Cette innovation est le fruit de l’expertise de Bostik dans le domaine des mortiers. Fort de notre place de leader sur le marché des colles souples et du ragréage, notre process industriel est géré de A à Z », poursuit Didier Nycollin.
Ses spécificités et ses performances lui ont permis de s’imposer sur le marché des chapes fluides. « Malgré un prix dans la fourchette haute, ce produit connaît depuis son lancement une forte croissance, car il sait répondre aux contraintes rencontrées sur le terrain par les chapistes. Aujourd’hui, en étant optimiste, la Technis-R représenterait près de 8 % de parts de marchés. » Mise en œuvre par plus de 300 partenaires applicateurs, cette nouvelle chape sera disponible d’ici la fin de l’année, auprès d’une quarantaine de centrales à béton, couvrant la presque totalité du territoire français.

Vous souhaitez plus d'informations ?

Contactez-nous