Lancy / Brinkmann : Un transporteur-malaxeur 100% électrique

Alors que le mouvement des “gilets jaunes” se rebelle contre la hausse des prix du carburant, la France voit arriver sur ses chantiers le transporteur-malaxeur EstrichBoy EC 350 de Brinkmann, 100 % électrique.

Chapes-info.fr | Publié le 20 novembre 2018 | Par Sivagami CASIMIR


L’EstrichBoy EC 350 de Brinkmann permet d’atteindre les mêmes performances qu’une machine équipée d’un moteur thermique, pour la réalisation de chape traditionnelle. [©Lancy]
L’EstrichBoy EC 350 de Brinkmann permet d’atteindre les mêmes performances qu’une machine équipée d’un moteur thermique, pour la réalisation de chape traditionnelle. [©Lancy]

Alors que le mouvement des “gilets jaunes” se rebelle contre la hausse des prix du carburant, la France voit arriver sur ses chantiers un transporteur-malaxeur 100 % électrique. Cet EstrichBoy EC 350 de Brinkmann, commercialisé sur l’Hexagone sous la marque Lancy, permet d’atteindre les mêmes performances qu’une machine équipée d’un moteur thermique, pour la réalisation de chapes traditionnelles. L’équipement peut être utilisé sur tous les chantiers bénéficiant d’un raccordement 32 A / 380 V. L’EC 350 peut être complété d’un moteur supplémentaire de 16 A / 380 V pour davantage de puissance, mais il est aussi possible de le limiter à 25 A pour plus de flexibilité, selon la taille de la réalisation. Ainsi, le transporteur-malaxeur dispose d’un débit théorique de 3 m3/h et de 3,5 m3/h avec le moteur supplémentaire de 16 A. « Doté d’un tableau de commande moderne, intuitif et ayant déjà fait ses preuves, ainsi que d’une centrale de graissage en série, cet EstrichBoy EC 350 conserve les mêmes avantages que les autres transporteurs de chapes de marque Brinkmann, explique Lancy. Il est disponible en version cône, skip et avec scraplette. » Discrète en bruit avec son moteur électrique, la machine est simple, économique et ne pollue pas.

Vous souhaitez plus d'informations ?

Contactez-nous