Cemex : Coulage acrobatique à Nîmes

Sur une zone très difficile d’accès, Cemex et Duclaux Kalkias Chape Liquide se sont associés à ISP, pour couler une chape par-dessus une falaise…

Chapes-info.fr | Publié le 11 juin 2019 | Par Yann Butillon


Pour pouvoir acheminer la chape jusqu’à la villa, une pompe ISP de 45 m a été nécessaire. [©Cemex]
Pour pouvoir acheminer la chape jusqu’à la villa, une pompe ISP de 45 m a été nécessaire. [©Cemex]

Sur les hauteurs de Nîmes, l’arrière-pays gardois offre le paysage parfait pour y faire construire une villa. La vue, l’isolement et le chant des cigales, le tableau serait parfait si, avant de s’installer dans sa chaise longue au bord de sa piscine, il ne fallait pas couler une chape dans des conditions plus que compliquées. C’est en effet la problématique à laquelle le groupe Duclaux Kalkias Chape Liquide et Cemex ont été confrontés. Posé en haut d’une falaise, accessible seulement par des petits chemins escarpés, le chantier d’une villa privée ne permettait pas de réaliser un coulage de chape avec une logistique classique.

Un approvisionnement à réfléchir

La pompe à béton déverse le produit dans la pompe à chape Putzmeister. [©Cemex]
La pompe à béton déverse le produit dans la pompe à chape Putzmeister. [©Cemex]

« L’approvisionnement était le point central de ce chantier, explique Laurent Cat, chargé de prescription et de promotion chez Cemex. Très vite, nos équipes ont identifié la meilleure voie d’accès : une livraison en contrebas de la villa, une remontée via une pompe à béton et un coulage classique par la suite. » Un concept d’approvisionnement simple sur le papier, mais très peu utilisé. Il fallait donc s’assurer du bon fonctionnement de chaque étape. « Les équipes se sont rapprochées d’Inter Service Pompe (ISP), avec qui nous avons l’habitude de travailler sur des chantiers de béton. La pompe sélectionnée possédait une flèche de 45 m, ce qui permettait de passer facilement du pied au sommet de la falaise. Il fallait ensuite s’assurer de la qualité d’Advanci Chape Fluide à la sortie de la pompe. »

Des tests d’étalement en entrée et en sortie

Des tests d’étalement en entrée et en sortie de pompe ont été réalisés et comparés. [©Cemex]
Des tests d’étalement en entrée et en sortie de pompe ont été réalisés et comparés. [©Cemex]

Pour cela, un premier amorçage a été réalisé, avec récupération du produit à la sortie. L’opération validée, un test d’étalement à l’entrée de la pompe, puis à la sortie ont été effectués. « Ce test pouvait montrer une réduction de l’étalement, ce qui aurait ensuite posé des problèmes du coulage, puis lors de la prise et du séchage de la chape. Heureusement, les différences à l’entrée et à la sortie étaient minimes. Et le process a été validé. » La pompe ISP a, alors, pu transférer la chape de la toupie Cemex vers la pompe à chape Putzmeister du groupe Duclaux Kalkias Chape Liquide. Le coulage s’est ensuite déroulé de façon très classique. Au final, la centrale Cemex de Nîmes-Rodilhan a livré 9,5 md’Advanci Chape Fluide pour la réalisation d’une chape sur plancher chauffant de 235 msur deux étages.

Seule l’intervention d’une pompe à béton a permis la réalisation du chantier. [©Cemex]
Seule l’intervention d’une pompe à béton a permis la réalisation du chantier. [©Cemex]
Yann Butillon