Cemfluid devient indépendant


Chapes-info.fr | Publié le 3 juin 2019 | Par Frédéric Gluzicki


Vincent Jaume vient de reprendre la société Cemfluid à Mirbat. [©Cemfluid]
Vincent Jaume vient de reprendre la société Cemfluid à Mirbat. [©Cemfluid]

Cemfluid vient de changer de mains. Rattachée au groupe Mirbat depuis sa création en 2016, l’entité spécialisée dans la production de chapes fluides ciments a été reprise par Vincent Jaume. La transaction a été conclue à la fin du mois de février dernier. « La reprise concerne la société et intègre tous les Avis techniques ainsi que la marque elle-même », confirme Vincent Jaume. Le périmètre comprend aussi le tout nouveau procédé d’isolation acoustique par projection Phonispray, « dont le développement sera poursuivi… »

Vincent Jaume n’est pas un nouveau venu dans le domaine de la chape fluide. Cet ancien chef de marché “chapes fluides” chez LafargeHolcim a débuté sa carrière comme responsable de l’assistance technique puis, à la prescription chez La Chape Liquide, aujourd’hui partie intégrante d’Anhydritec. Volant de ses propres ailes depuis plus d’un an maintenant, Vincent Jaume a créé entre temps la boutique virtuelle Béton Avenue. Cette dernière est « un négoce en ligne de matériels, de matériaux et de consommables à destination des professionnels, qui mettent en œuvre du béton, sous toutes ses formes ». Par nature, les chapes entrent dans le champ de compétence de la boutique… Avec Cemfluid, c’est une nouvelle corde qui se greffe sur un arc déjà bien pourvue.

La chape fluide Cemfluid SPC arrive…

« Aujourd’hui, Cemfluid, ce sont 40 centrales à béton partenaires et 6 centrales mobiles en service sur le territoire national. Pour l’essentiel dans le Sud de la France », reprend Vincent Jaume. Ce réseau est, bien entendu, amené à se développer de manière important, Cemfluid étant pour l’heure absent de nombreux secteurs géographiques. Pour atteindre cet objectif, le nouveau repreneur a prévu de mettre en place une nouvelle approche industrielle, à travers la demande de nouveaux Avis techniques au CSTB. « Les DTA aujourd’hui détenus par Cemfluid concernent les chapes fluides ciment Fullchap et Fullchap C. » Ces documents couvrent la composition des chapes dans leur ensemble à partir de notre liant pré-adjuvanté (ciment + charges minérales + adjuvants + fibres). Les prochains couvriront seulement la formulation de chapes fluides ciment à faible retrait à partir d’adjuvants, à utiliser avec les matières premières de centrales à béton partenaires. La première chape fluide qui bénéficiera de cette nouvelle approche est la future Cemfluid SPC. Annoncée pour l’automne dernier, cette C16-F3 sera finalement mise sur le marché courant 2019. La cession de Cemfluid a fait prendre du retard au dossier… « Une chape fluide ciment C20-F4 du même type devrait suivre en 2020 », dévoile Vincent Jaume.

Quatre chapes fluides ciments à terme

La Fullchap de Cemfluid est une chape à retrait maîtrisé et à cure intégrée, qui permettrait de couler 150 m2 sans joints de fractionnement. [©Cemfluid]
La Fullchap de Cemfluid est une chape à retrait maîtrisé et à cure intégrée, qui permettrait de couler 150 m2 sans joints de fractionnement. [©Cemfluid]

Ensuite, Cemfluid prévoit de fusionner les DTA des Fullchap et Fullchap C pour en faire un produit unique utilisable aussi bien en centrales de BPE qu’en unités mobiles de malaxage. La demande devrait se faire courant 2020. Enfin, l’industriel pense lancer une chape fluide ciment C16-F3 couvrant l’ensemble de ses composants. Ainsi, à terme, Cemfluid comptera quatre chapes fluides ciments sous Avis techniques : une C16-F3 et une C20-F4 “adjuvants” et leurs alter ego “liants”. « Cette approche nous permettra de mieux développer notre réseau de partenaires. En effet, il est plus facile de transporter surtout sur longues distances les seuls adjuvants que l’ensemble des constituants sous la forme d’un prémix », explique Vincent Jaume. Toutefois, nous nous devons de proposer les deux solutions pour répondre aux attentes des différentes typologies d’utilisateurs. »

L’autre pan du développement de Cemfluid se situe au plan des forces vives de l’entreprise. Aujourd’hui, l’entité compte 5 personnes dont Vincent Jaume, à la direction générale et au commercial. Les autres collaborateurs s’occupent du laboratoire de suivi et d’essais, de la R&D, de la fabrication et de l’administratif. « Il est évident que le pôle technico-commercial devra être renforcé assez rapidement », conclut Vincent Jaume.

Frédéric Gluzicki