Chap ! : Une place à part sur le marché


Chapes-info.fr | Publié le 18 juin 2019 | Par Muriel Carbonnet


Maxime de Vicari s’est lancé avec un concept original de distribution de la chape. [©Chap !]
Maxime de Vicari s’est lancé avec un concept original de distribution de la chape. [©Chap !] 

Il y a 3 ans, lorsque qu’il lance son entreprise Chap !, Maxime de Vicari ne part pas de rien. En effet, il dispose d’une centrale de production de chapes fluides, située à Assat, près de Pau (64). Mais aussi d’un concept : celui d’adapter une pompe à chape sur une toupie, afin de réaliser des opérations de livré-pompé, pour des intervenants de taille modeste. « Mon père est sur le marché de la chape depuis plus d’une vingtaine d’années en tant qu’applicateur, explique Maxime de Vicari, gérant de l’entreprise. Il possédait une petite unité de production pour ses propres besoins, c’est avec cette centrale que j’ai débuté mon activité. »

Avec Cemexa et Anhydritec

Chap! réalise du “livré-pompé”.
Avec son concept, Chap ! permet à des entreprises débutantes de travailler avec des volumes de chapes fluides. [©Chap !]

Une activité qui passe par la production et la distribution classique de chapes fluides, de marque Anhydritec et Cemexa dans chacune de leurs spécialités. Ceci à l’aide de trois camions dédiés. Mais l’un des trois dispose d’une option supplémentaire. « J’avais identifié un manque dans la manière classique de distribuer la chape. Les carreleurs ne se tournent pas vers la chape fluide pour la préparation de leurs sols, privilégiant la chape traditionnelle. En associant une pompe de distribution et un camion-toupie, je peux livrer ces professionnels pour la préparation de sols relativement réduits, mais aussi des surfaces plus importantes. J’ai déjà réalisé des opérations de plus de1 500 mavec ce principe. » Le concept dit “du livré-pompé” complète directement l’offre de la chape traditionnelle, sur le marché de la maison individuelle. Et c’est Maxime de Vicari, qui se porte garant de l’agrément, puisqu’il forme et accompagne les artisans, avant l’évaluation faite par les équipes de Cemexa et Anhydritec.

Développement à court terme

Centrale à chape d’Assat (64).
Chap ! dispose d’une unité de production à Assat, près de Pau (64). [©Chap !]

« Nous proposons une solution plus aboutie que la livraison classique par camions-toupies. Nos chauffeurs connaissent parfaitement le métier et les problématiques liées à la chape fluide. C’est une solution qui intéresse fortement les jeunes entreprises. Ces dernières ne disposent souvent que de peu de matériels et n’ont plus nécessairement l’envie de subir les contraintes physiques liées à la pose de la chape traditionnelle. »

Chap ! dispose d’une gamme d’accessoires.
Chap ! propose une assez large gamme d’accessoires pour la mise en œuvre de chapes. [©Chap !]

Disponible dans les départements du 32, 40, 64 et 65, l’offre Chap ! s’accompagne de la vente de  produits et d’accessoires en lien avec la chape fluide. Cela englobe fabrication et vente de supports de joints, de joints carton, de polyane, piges. Tout est fait pour accompagner le chapiste de A à Z, de la fabrication du produit jusqu’à la finalisation du chantier. Le concept devrait continuer à se développer à court terme, avec un nouveau camion du même type, alors même que le “livré-pompé” représente pour l’instant environ 30 % du volume de l’entreprise, estimé à 30-40 mà la journée.