Cochebat : Un bilan positif pour le marché du PCRB

Le syndicat Cochebat annonce un bilan positif pour le marché du chauffage par le sol avec un résultat de 5 % de parts de marché conquis en 2017, avec les systèmes de planchers chauffants-refroidissants basse température. Si une maison individuelle sur deux utilise ce procédé, le collectif et les ERP y arrivent aussi.

Chapes-info.fr | Publié le 13 avril 2018 | Par La Rédaction


Le plancher chauffant-refroidissant gagne des parts de marché. [©Thermactif]
Le plancher chauffant-refroidissant gagne des parts de marché. [©Thermactif]

Le Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires Cochebat annonce un bilan plutôt positif pour l’année 2017. En effet, le syndicat enregistre 5 % de parts de marché conquis pour les planchers chauffants/refroidissants basses températures (PCRBT). En France, une maison individuelle sur deux utilise cette technologie. Ses qualités et ses performances thermiques séduisent et se développent de plus en plus dans les bâtiments collectifs ou les établissements recevant du public (ERP). En murs et plafonds, ce système progresse petit à petit, notamment grâce au marché de la rénovation. Les planchers chauffants-refroidissants s’adaptent aussi à cette dernière. Installés avec des chapes humides ou sèches, ils correspondent à tous les intérieurs. A l’image de la solution Thermactif développée par Thermacome, fabricant de planchers chauffants-refroidissants, le spécialiste de la chape fluide Anhydritec et Delta Dore pour la partie domotique.
L’appellation Certitherm, initiée par Cochebat, évolue et élargit son champ d’application pour répondre aux exigences du label E+C. En effet, certains cas de figure n’étaient pas pris en compte à l’image de l’isolation du plancher support. Désormais, Certitherm englobe l’ensemble des systèmes, dont la résistance thermique est comprise entre 0,75 et 5,5 m2.K/W.