Cochebat : Chute enrayée pour le plancher chauffant/rafraîchissant

Le marché du plancher chauffant/rafraîchissant repartirait-il à la hausse ? Les chiffres du dernier trimestre 2016 semblent l’annoncer.

Chapes-info.fr | Publié le 24 avril 2017 | Par La Rédaction


Cochebat se félicite que les solutions certifiées par Certitherm soient plébiscitées, par les professionnels, comme les particuliers. [©Cochebat]
Cochebat se félicite que les solutions certifiées par Certitherm soient plébiscitées, par les professionnels, comme les particuliers. [©Cochebat]

Alors que la baisse des ventes de planchers chauffants/rafraîchissants basse température (PCRBT), amorcée en 2015, se confirmait début 2016 (- 15%), le marché remonte la pente au dernier trimestre et rattrape 5 points, pour terminer l’année avec un recul de 10 % par rapport à 2015.
En annonçant ces chiffres, Cochebat, syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires, indique que le PCRBT suit logiquement, avec un décalage, les évolutions du marché de la construction de maisons individuelles (entre 80 et 85 % des ventes), mais progresse cependant sur les marchés du tertiaire et du collectif.
Le syndicat se félicite que les solutions certifiées par la marque de qualité Certitherm soient plébiscitées, par les professionnels, comme les particuliers. En effet, selon le syndicat, « les adhérents de Cochebat, principaux fabricants à proposer des systèmes Certitherm, ont connu une année 2016 au-dessus du marché (- 8% pour les adhérents contre – 10% pour le marché) ». Cochebat représente 77 % des boucles de plancher chauffant, vendues en France, et 52 % des dalles isolantes.
Afin de promouvoir sa marque Certitherm et les PCRBT, Cochebat a créé une mascotte, qui prend vie à travers 2 films d’animation ludiques et pédagogiques. Cette campagne, diffusée sur les sites www.certitherm.fr et www.cochebat.org, a pour objectif de soutenir les acteurs de la prescription, Cmistes et installateurs, dans la recommandation de cette solution. Elle vise également à informer le grand public sur les qualités et les bénéfices du PCRBT. Fort de cette communication et de la reprise amorcée, le syndicat entrevoit ainsi des perspectives encourageantes pour le marché du PCRBT, pouvant se traduire par un retour en positif dès 2017.