Collet-Cobil attaque le marché de la chape fluide

Récemment racheté par Collet, le spécialiste des bétons allégés, fabricant du Styrobéton, Cobil développe une solution “fluide”.

Chapes-info.fr | Publié le 29 août 2017 | Par Aurélie Cheyssial


Pour s’incorporer dans la chape, les billes de polystyrène sont enrobées d’un adjuvant. [©Collet Cobil]
Pour s’incorporer dans la chape, les billes de polystyrène sont enrobées d’un adjuvant. [©Collet Cobil]

C’est en 2015 que Cobil, fabricant du Styrobéton, est racheté par le spécialiste des produits pétrochimiques Collet. Cette acquisition s’inscrit dans la continuité d’une collaboration de longue date, puisque les deux entités ont élaboré ensemble l’agent enrobant les billes de polystyrène, qui composent le Styrobéton.
Représentant une soixantaine de salariés et un peu plus de 13 M€ de chiffre d’affaires annuel, Collet offre une nouvelle dimension, et surtout, une plus grande force commerciale à Cobil, petite entreprise artisanale de 3 à 4 personnes,
Alors que Collet a renouvelé son Avis technique pour le Styrobéton en février dernier, il lance un nouveau produit permettant de réaliser des ravoirages fluides allégés : le Styro Light Fluide. « Nous avons conçu ce produit, en partenariat avec notre distributeur Omya, un acteur bien implanté au niveau des centrales à béton, ainsi qu’avec des chercheurs de l’Insa de Lyon. Le Styro Light Fluide répond aux évolutions du marché de la chape fluide et aux demandes des applicateurs », explique David Dieme, chargé de produits PSE au sein de Collet. Autre intérêt de ce granulat léger, la simplicité de sa commercialisation. « La concurrence doit travailler au cas par cas, afin d’adapter les différentes chapes fluides à son produit, alors que notre procédé s’emploie avec des formulations préétablies et universelles. »
Aujourd’hui en phase de lancement, le Styro Light Fluide devrait faire l’objet d’une procédure d’Avis technique.