Diffu-Chapes : Un nouveau producteur de chapes fluides est né

Le Vosgien Diffu-Chapes, nouvel entrant sur le secteur des chapes fluides, vient d’obtenir son premier DTA. Celui-ci s’applique à la Naturafluid, une chape fluide à base de sulfate de calcium naturel originaire d’Allemagne.

Chapes-info.fr | Publié le 18 décembre 2018 | Par La Rédaction


Diffu-Chapes vient d’obtenir son premier DTA pour sa Naturafluid. [©Diffu-Chapes]
Diffu-Chapes vient d’obtenir son premier DTA pour sa Naturafluid. [©Diffu-Chapes]

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. C’est un peu le leitmotiv, qui a poussé Michel Robey à se lancer dans l’aventure de la chape fluide. Après quelques essais avec des chapes fluides anhydrite du marché, il s’est mis à la recherche d’une autre solution, qui correspondrait davantage à ses attentes de maçon. Il est vrai que Michel Robey est à la tête de l’entreprise éponyme, installée dans les Vosges et spécialisée dans la pose de carrelage, de revêtement de sols et de murs, d’isolation projetée et de chapes. Ses investigations l’ont emmené jusqu’en Allemagne où il a fait la connaissance de l’industriel Wicoplan & Putz Süd. « Cette entreprise développe une large gamme de produits, dont des sulfates de calcium naturels », explique Michel Robey.
Durant quelques années, l’applicateur vosgien teste le produit avec succès. « Nous avons réalisé quelque 200 000 m2avec cette solution. » Aujourd’hui, Michel Robey vient de passer à l’étape 2 du développement de sa chape fluide, mise au point en partenariat avec Wicoplan. En effet, c’est un Document technique d’application, qui vient d’être obtenu pour la Naturafluid, une chape fluide sulfate de calcium (naturel dans ce cas précis).

Une chape produite en centrale mobile automatisée

Le liant de base de la chape Naturafluid est le Wico 430 KF, qui permet de formuler cette C20-F4, qui peut être mise en œuvre dans des locaux classés U4 P3 E2 C2 au plus. Cette chape est distribuée en exclusivité pour l’ensemble du territoire par Diffu-Chapes, société titulaire du DTA n° 13/18-1407_V2. Cette dernière est, elle aussi, installée dans les Vosges.
Pour l’heure, une quinzaine d’applicateurs agréés en assurent déjà l’utilisation. La particularité de la Naturafluid est d’être préparée dans une centrale mobile sur remorque, comme le précise le DTA. Pour ce faire, Diffu-Chapes a acquis un équipement de ce type, développé par la société d’ingénierie Liants Technique Assistance (LTA). Baptisé Mobil’Chapes, il a été construit dans les ateliers Transmanut, dans le Loir-et-Cher.
Aujourd’hui, l’ambition de Diffu-Chapes est de mettre en place un réseau de distributeurs agréés sur l’ensemble du territoire national, équipés de centrales mobiles. Ceci, en attendant de développer, un jour sans doute, une chape fluide sulfate de calcium naturel à fabriquer en centrale à béton…