Les chapes fluides passent dans le domaine traditionnel

La CCFAT vient d’acter le passage dans le domaine traditionnel des chapes fluides ciment et sulfate de calcium. Ceci, pour certains domaines d’applications.

Chapes-info.fr | Publié le 27 mai 2019 | Par Frédéric Gluzicki


Les chapes fluides passent dans le domaine traditionnel, pour certaines applications.
Les chapes fluides passent dans le domaine traditionnel, pour certaines applications. [©Ughetto]

Lors de la séance de travail du 14 mai 2019, la Commission chargée de formuler les Avis techniques (CCFAT) a acté le passage dans le domaine traditionnel des chapes fluides. Cette évolution majeure concerne aussi bien les chapes fluides à base de sulfate de calcium, que les chapes fluides à base de ciment. Et pour certains domaines d’applications.

Ainsi, les chapes fluides à base de sulfate de calcium sortent du domaine d’application de la procédure d’Avis techniques. Ceci, lorsqu’elles s’appliquent aux ouvrages (suivant le CPT 3578_V4) réalisés à l’intérieur des bâtiments, en pose désolidarisée ou flottante, dans des locaux ne dépassant pas le classement U4P3E2C2.

Les chapes fluides ciment suivent le même chemin. Ceci, lorsqu’elles s’appliquent aux ouvrages (suivant le CPT 3774_V3) réalisés à l’intérieur des bâtiments, en pose désolidarisée ou flottante. Les locaux concernés ne peuvent dépasser le classement U4P3E3C2, pour les chapes C16-F3 et U4P4E3C2, pour les chapes C20-F4.

En conséquence, au-delà du 31 décembre 2021, les demandes d’Avis techniques ou Documents techniques d’application sur le domaine d’emploi concerné par cette décision ne seront plus recevables.
De même, 31 décembre 2022, les Atec ou DTA sur le domaine d’emploi concerné par cette décision seront annulés.