Atec et DTA Chapes fluides

Les chapes fluides se caractérisent pas un étalement par la seule force de la gravité. Elle tendent à remplacer peu à peu la chape traditionnelle. Deux types de chapes fluides cohabitent : la chape fluide sulfate de calcium et la chape fluide ciment. Elles sont régies par des Documents techniques d'application (DTA) ou des Avis techniques (Atec), complétées par des Cahiers des Prescriptions Techniques d’exécution (CPT).

En savoir plus...

Atec et DTA Chapes légères

Entrant dans la famille des chapes traditionnelles quant à la manière de la mettre en œuvre, la chape légère se caractérise par la présence d’une charge minérale légère constituée de granulats légers. La chape légère permet la réalisation de chapes adhérentes ou flottantes, le remplissage de vide, le rattrapage de niveau (ravoirage) sur tous types de supports porteurs. Elle présente des capacités isolantes et limite les surcharges du fait dune densité réduite.

En savoir plus...

Atec et DTA Chapes rapides

Les chapes rapides ont été spécifiquement développées pour une pose dans des locaux de type P4S (hypermarché, centres commerciaux…) qui nécessite une remise en service rapide. Elles sont disponibles en prémix et présentent une formulation pointue pour garantir les performances attendues. Depuis peu, elles sont interdites de pose scellée (c’est-à-dire que le carrelage doit être mis en œuvre a posteriori sur un support durci).

En savoir plus...

Atec et DTA Chapes sèches

La chape sèche consiste en un complexe de deux plaques (plâtre, fibres de cellulose, bois) pré-assemblées ou à poser, de manière séparée, sur le chantier, afin de créer un support prêt à recevoir un revêtement de sol. Un isolant thermique ou phonique peut être posé dessous, voire une sous-couche de ravoirage plus ou moins épaisse constituée de granulats légers.

En savoir plus...

Produits


Voir tous les produits