Quoi de neuf dans l’équipement ?


Chapes-info.fr | Publié le 8 octobre 2020 | Par Yann Butillon


Vêtements de travail

 

Cepovett Safety propose la Softshell Caucase
Le softshell de Cepovett permet à la fois d'avoir chaud et d'être vu. [©Cepovett]
Le softshell de Cepovett permet à la fois d’avoir chaud et d’être vu. [©Cepovett]

Cepovett Safety a développé une veste technique pour les artisans, la Softshell Caucase. Composée de trois couches de 360 g/m2, pour une très bonne résistance à l’abrasion et aux frottements. D’un intérieur polaire pour le confort thermique. Ainsi que d’une membrane PU pour la respirabilité et les performances coupe-vent.

La Softshell Caucase dispose d’une poche poitrine waterproof avec liseré rétro, pour la visibilité. Et est dotée d’un tire-zip pour une meilleure préhension lors du port de gants. La glissière centrale propose de doubles lèvres de protection, alors que les poignets peuvent être resserrés par un biais élastiqué, qui s’adapte à toutes les morphologies. De son côté, le col est montant, pour protéger le porteur du froid, du vent et de la pluie.

Surtout, la veste s’adapte à la gamme parka “coque” de de la marque. Des pattes d’accrochage sont positionnées dans le col et le bas des manches pour les doublures. Une fermeture à glissière réversible permet de solidariser la doublure thermique à la parka “coque”. Ainsi, il est facile d’associer la Softshell Caucase aux parkas fluo pour la visibilité des compagnons, sans réserver l’utilisation à cet unique effet.

Dickies Workwear a repensé son pantalon de travail Eisenhower

"<yoastmark

 

Dickies Workwear a redéveloppé son pantalon de travail Eisenhower CVC Extrême.Dans le but de le rendre plus résistant et plus fonctionnel. La nouveauté 2020 ? La matière. Cette dernière est constituée de 60 % coton canvas et de 40 % polyester. Permettant de renforcer la durabilité et le confort, éléments indispensables dans le quotidien des compagnons. De plus, les poches holster, gênant parfois les mouvements, ont été retirées pour faire place à un design plus épuré. Toutefois, on en compte deux sur les hanches, deux à l’arrière, un cargo déporté, ainsi que la poche mètre.

Le pantalon Eisenhower CVC Extrême répond aux exigences de sécurité pour les professionnels souhaitant être protégés. Sans pour autant perdre en aisance. En plus de la matière principale, certains éléments sont renforcés en Cordura, pour procurer une meilleure résistance à l’abrasion et à l’usure. Enfin, les imprimés rétro-réfléchissants répartis sur le pantalon permettent une meilleure visibilité par temps de faible luminosité. Le pantalon Eisenhower CVC Extrême est disponible dans les coloris bleu marine, gris et noir.

Mewa dessine les vêtements en fonction des métiers
Mewa adapte ses vêtements en fonction des activités des artisans. [©Mewa]
Mewa adapte ses vêtements en fonction des activités des artisans. [©Mewa]

Spécialiste du textile pour les professionnels, Mewa a développé une gamme de vêtements pour les artisans. « Les vêtements de travail doivent soutenir celui ou celle qui les porte. Celui qui se baisse régulièrement a besoin d’une ceinture élastique au niveau du pantalon. Des vêtements bien pensés comprennent aussi un nombre de poches suffisant. Enfin, le tissu est renforcé aux endroits sollicités », explique Philipp Mell directeur de la marque. Pour concevoir et produire ces vêtements du quotidien, Mewa a investi dans un département interne de R&D. Composé de trois ingénieures textiles, d’une couturière et d’une spécialiste de la chaîne logistique.

« Au début, notre travail se concentrait sur des modifications personnalisées de coupes standards. Selon les souhaits de nos clients. Comme des poches supplémentaires ou des couleurs spécifiques, se souvient Philipp Mell. Depuis quelques années, nous misons de plus en plus sur des développements maison pour nos vêtements. Pour nous, l’important est de garantir une coupe plus uniforme et la possibilité d’une bonne combinaison entre les différents éléments de la gamme. »

Pages : 1 2 3 4 5