Technisol 17 ou le choix de travailler seul

Créée en 2000 par Didier Pontois, l’entreprise Technisol 17 est implantée en Charente-Maritime, en périphérie de Saintes. Carreleur de profession, le développement du chauffage par le sol l’a amené, ces dernières années, à développer une activité de chapiste.

Chapes-info.fr | Publié le 3 mai 2019 | Par Muriel Carbonnet


Didier Pontois, gérant de Technisol 17. [©Gérard Guérit]
Didier Pontois, gérant de Technisol 17. [©Gérard Guérit]

Didier Pontois détaille l’évolution de son entreprise, Technisol 17 : « Carreleurs puis chapistes, nous sommes progressivement devenus une référence en chapes fluides dans la région de Saintes et de Royan. A ce jour, nous disposons de références reconnues et de nombreux clients fidèles, qui n’hésitent pas à nous solliciter et à nous recommander. Nous ne faisons aucune publicité, c’est le “bouche-à-oreille”, qui nous apporte des chantiers, au point que j’ai fini par abandonner le carrelage pour me consacrer exclusivement à la mise en œuvre de chapes ciment et anhydrite ».

Rester compétitifs

La maison individuelle neuve, débouché principal de l’entreprise. [©Gérard Guérit]
La maison individuelle neuve, débouché principal de l’entreprise. [©Gérard Guérit]

Autre particularité, Didier Pontois travaille dorénavant seul pour la préparation, et avec un collègue artisan carreleur, du moins sur les petits chantiers,pour le coulage. Il explique : « En me concentrant uniquement sur la pose de chapes, je prépare les chantiers le matin, je coule la chape l’après-midi, et ainsi de suite. J’arrive ainsi à réaliser une moyenne de 200 chantiers par an, pour une surface moyenne de 100/110 m2, sans contrainte de gestion de personnel et avec des coûts fixes limités. La région est assez active en construction neuve comme en rénovation, mais nous sommes concurrencés par des entreprises, qui viennent parfois de loin avec des prix bas, pour travailler sur la côte charentaise. Nous devons donc rester très compétitifs pour ne pas perdre de marchés. Néanmoins, je collabore avec d’autres artisans dans le cas de chantiers plus importants, mais aussi de façon régulière avec des carreleurs et des chauffagistes, afin de proposer aux clients une prestation globale ». Technisol 17 est  majoritairement présente sur les chantiers de maisons individuelles neuves, mais aussi sur des opérations de rénovation lourde, y compris sur des planchers en bois. Elle intervient aussi sur des programmes tertiaires.

Chapes ciment de nouvelle génération

La rénovation lourde, un marché également porteur pour les chapes ciment et anhydrite. [©Gérard Guérit]
La rénovation lourde, un marché également porteur pour les chapes ciment et anhydrite. [©Gérard Guérit]

Didier Pontois, agréé Lafarge, explique être passé progressivement de la chape ciment à la chape anhydrite, pour s’intéresser à nouveau aux chapes ciment de nouvelle génération. « Les chapes anhydrite présentent de nombreux atouts. Elles sont particulièrement efficaces pour réaliser des ouvrages sur de grandes surfaces, pouvant aller jusqu’à 1 000 m2, sans joints de fractionnement, et jusqu’à 300 m2dans le cas d’un plancher chauffant. Le coulage s’effectue aussi très rapidement et régulièrement. Néanmoins, l’arrivée ces dernières années sur le marché de chapes ciment de nouvelle génération, très stables, présentant moins de retrait et avec l’atout d’un temps de séchage réduit, nous amène à revoir notre position. »

Malgré le développement des structures spécialisées dans l’application de mousses projetées, l’isolation par panneaux reste encore majoritaire dans la région. Néanmoins, la technique d’isolation par projection progresse, pour des raisons de performances thermiques, d’étanchéité à l’air, mais aussi de suppression de la chape de ravoirage. L’entrepreneur ajoute : « Cet atout est d’autant plus important que dans notre région, un certain nombre de personnes réalisent elles-mêmes une partie des travaux, en rénovation, mais aussi en construction neuve. Les dalles sont parfois trop irrégulières, avec des différences de  niveau incompatibles avec la pose de panneaux isolants rigides. Dans ce cas de figure, l’isolation par mousse projetée s’impose, car elle permet d’éviter le ravoirage et des surépaisseurs non prévues, le plus souvent incompatibles avec les réservations programmées à l’origine ».

Gérard Guérit

Fiche d’identité
– Nom : Technisol 17
– Lieu : Saintes (Charente-Maritime)
– Activité : Pose de chapes fluides (ciment et anhydrite)
– Matériel : Un fourgon-atelier / une pompe à chape (Lancy)
– Rayon d’intervention : Département de la Charente Maritime
– Chiffre d’affaires 2018 : 200 000 €