Le site des acteurs de la chapes

La chape, en neuf ou en rénovation ?

Pas de suspens, la chape est utilisable dans la construction neuve comme dans la rénovation. Avec cependant quelques différences.

  • Dans le neuf, pas de cas particulier, il suffit de suivre les prescriptions du fournisseur pour réaliser sa chape. Attention tout de même aux temps de séchage avant la pose du revêtement final pour éviter les mauvaises surprises…
  • En rénovation, la chape permet de rattraper les défauts de planéité des sols existants et les problèmes de pente. Pompée, elle permet d’atteindre des zones compliquées à traiter. Dans sa pose, la chape en rénovation ne diffère de la chape en construction neuve.

C’est au moment de la préparation qu’une chape en rénovation nécessite plus de précaution. Une chape fluide pèse environ 20 kg/m2 par cm d’épaisseur. Elle ajoute donc un certain poids à l’infrastructure. Il est donc nécessaire d’assurer que l’ossature porteuse (plancher, poutres, poteaux…) est en mesure d’encaisser la surcharge. C’est même un aspect essentiel s’agissant des vieux planchers en bois !

Si la structure ne peut soutenir le poids d’une chape fluide, il faudra alors se tourner vers une chape sèche, bien plus légère. Cette méthode permet, elle aussi, de rétablir les niveaux des planchers les plus anciens.

logo anhydritec
Abonnez-vous à notre newsletter

Partenaires